Le Centre Rouge

Nous avons pris un vol jusqu’à Alice Springs où nous avons passé la première nuit à Alice’s secret, sans doute l’hébergement jusqu’à maintenant où l’on s’est sentis le mieux. Un formidable accueil, de gentilles attentions pour les filles, une belle piscine dans un jardin avec hamacs, chaises longues, une salle TV avec plein de films pour enfants, une connexion WIFI, bref le bonheur…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain, nous devions récupérer notre camping-car à 9h mais il y a eu un problème à l’agence de location (on n’a jamais vraiment compris ce qui s’est passé mais en gros, ils n’ont pas le véhicule que nous avons réservé en août dernier!) alors nous devons patienter jusqu’à 14h pour enfin avoir notre camping-car et pouvoir partir vers Uluru (où on a une réservation), à un bon 4h30 de route de là. Comme vous vous en doutez, on n’est vraiment pas de bonne humeur et ce ne sera pas la meilleure journée du voyage. Seul point agréable de la journée, il y a une ferme d’émeus où on arrête mettre de l’essence et on peut approcher ces immenses bestioles de près (on ne les avait aperçus que de loin jusqu’à maintenant).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous arrivons donc trop tard pour le coucher du soleil sur le fameux caillou rouge, ce qui nous oblige à revoir notre programme et rend les journées suivantes très (trop) chargées et fatigantes… Donc, nous nous levons tôt le premier jour pour aller faire la randonnée Valley of the Winds dans les Monts Olga avant qu’il ne fasse trop chaud. Les températures montent jusqu’à 38o et plusieurs parcours sont fermés passés 11h. Jean-Marc et Camille s’arrêtent au premier point de vue. Quant à Lili, Alice et Valérie, elles iront jusqu’au 2e point de vue dans ces montagnes rouges. Des paysages magnifiques, vraiment une belle rando malgré la chaleur écrasante à la fin et les innombrables mouches noires (d’où les moustiquaires qui protègent notre visage).

Puis, pause rafraîchissante dans la piscine du camping avant d’aller voir un spectacle de danse traditionnelle du peuple Anangu, les propriétaires des lieux dont les ancêtres habitent le désert environnant depuis des centaines d’années, qui en fait louent le Parc national au gouvernement australien et gèrent le tourisme conjointement avec lui. Comme d’habitude, les filles finissent sur la scène avec quelques autres touristes pour la dernière danse.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

On file ensuite voir le coucher du soleil sur Uluru, cet immense monolithe au milieu de l’Australie. Au fur et à mesure que le soleil se couche, celui-ci change de couleur, un joli spectacle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le jour suivant, réveil à 5h30 pour aller observer, cette fois-ci, le lever du soleil. Pas facile mais cela en vaut la peine…

Petit déjeuner rapide pour arriver à temps pour la Mala Walk guidée par un ranger qui part à 8h. Cela nous permettra d’approcher de près cet immense caillou et de réaliser qu’en fait celui-ci n’est pas du tout lisse. Ce sera surtout l’occasion d’en apprendre davantage sur la vie du peuple Anangu de même que sur la faune et la flore du désert.

 

On termine par une visite au Centre culturel rempli d’informations intéressantes et d’un centre d’artisanat. Une présentation gratuite donnée par une femme aborigène complètera nos connaissances sur la vie de ce peuple en nous parlant des outils utilisés, de la nourriture du désert (entre autre de petites fourmis qui fabriquent une sorte de miel, seule source de sucre dans ce territoire aride) et des symboles utilisés dans leurs peintures pointillistes. Vraiment instructif, on reprend la route ravis en direction de Kings Canyon Resort où la piscine nous attend.

Le lendemain, on se lève encore super tôt pour faire la Rim Walk de 6 km au Kings Canyon. Encore une fois, il faut absolument partir avant la chaleur pour compléter cette rando réputée difficile. Le sentier est magnifique et les filles marchent bien (en fait elles vont aussi vite que la majorité des adultes rencontrés, on est vraiment fiers d’elles). Encore une fois, nos efforts seront récompensés par des vues magnifiques, probablement une des plus belles randonnées qu’on a faites dans notre vie. Ensuite, 5 heures de route nous attendent pour revenir sur Alice Springs.

 

Nous profitons de notre dernière nuit en camping-car pour nous rendre dans les West MacDonnell Ranges. Nous faisons un premier arrêt à Ellery Big Hole pour nous rafraîchir dans une superbe piscine naturelle.

Puis, nous filons dormir à Ormiston Gorge où on se baigne encore… En marchant dans les environs, Jean-Marc réussira même à voir un varan Perenti, un des plus gros lézards du monde qui traverse le sentier devant lui. Sa morsure étant dangereuse, il ne fait pas trop le fier et c’est sur nos gardes que nous reviendrons à notre camping-car après la baignade…

Voilà, désolé si l’article est un peu long mais vous aurez compris que ce fut une semaine très remplie et plutôt épuisante. Toute la famille a besoin de quelques jours de repos…

 

Cet article a été publié dans Australie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le Centre Rouge

  1. Bonjour à vous cinq, j’espére pas trop fatiguer, vous avez le temps de récupérer un peu c’est important. Vous êtes formidablement bien photographier partout. La tribu ou les filles sont photograhier il sont toujours comme cela, maquiller je croyais que c’est tribu qu’on voit seulement à la télévison alors elles sont vraiment réel. Wow j’en reviens pas ce qu’on découvre, vraiment intéressant, merci . Puis, les roches sont d’une couleur vraiment jolie, aussi les grosses autruches je sais que ça un nom mais moi je vais appeller comme cela , sont elles domestiques ? Puis avez vous vu d’autres lézards? Magnifique photos encore, faites attention à vous et vivez une excellente semaine . Comme vous dites, vous êtes fiéres des filles puis vous avez raison. Du Québec ont vous embrassent tous. Bisous xxxxxxxxx

    J'aime

    • Désolée si la réponse vient un peu tard mais voilà:
      – Les aborigènes sur la photo étaient comme ça pour le spectacle de danse seulement. Par contre, leurs coutumes sont encore très actives ici et je crois qu’ils font encore leur cérémonie rituelle.
      – Les émeus de la photo sont domestiquées mais nous en avons aussi vu des sauvages lors d’une randonnée mais au loin.
      -On voit régulièrement de petits lézards, parfois des moyens mais c’était la seule fois que l’un de nous croise un aussi gros lézard.

      J'aime

  2. Théma dit :

    Bonjour la belle famille aventurière
    Que tout est beau les couleurs magnifiques
    Et que dire les photos superbes
    Merci de nous informer cela est du pur bonheur de recevoir de vos nouvelles
    Bien soyez prudents et que votre route soit le rêve de votre vie pour la suite
    Amicalement Théma

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s