L’aventure se poursuit…

Après avoir quitté Swakopmund, nous décidons de faire un petit détour en longeant la côte pour nous rendre à Cape Cross, où on retrouve une colonie d’otaries à fourrure de 80 000 à 100 000 individus selon les périodes. La vue de tous ces animaux regroupés ensemble, mais surtout leur odeur, est impressionnante. Nous y passons une bonne heure à les observer se réchauffer sur la terre ferme et nager dans les énormes vagues au large.

On prend ensuite une piste de terre pour nous rendre au Spitzkoppe, un gros bloc de granit d’origine volcanique qui offre d’innombrables possibilités de mini randonnées et escalade. On se promène sur place pour trouver le terrain de camping idéal parmi la vingtaine de sites au total. On se déniche un immense terrain (site 12 pour les intéressés) dans un coin isolé où les couleurs des rochers autour sont superbes au lever et au coucher du soleil. Les filles ont un terrain de jeux infini et se plaisent énormément ici. Nous y passerons 2 nuits en pleine nature sans eau ni électricité, clairement notre beau plus site de camping à ce jour.

Nous prenons ensuite la direction de Twyfelfontein, un site réputé pour la richesse de ces peintures rupestres faites par les Bushmen, jusqu’à 2500 dans les environs. La visite se fait avec un guide et permet d’apercevoir plusieurs images d’animaux et d’empreintes sculptées dans la pierre. Le site autour est également très joli, avec les roches rouges et les lichens. Encore une fois, le terrain de camping est super bien avec notre salle de bain personnelle dans les rochers et un immense aire de jeux derrière…

OLYMPUS DIGITAL CAMERANous passerons ensuite 2 journées un peu décevantes. Premièrement, on avait décidé de nous rendre à Palmwag pour camper au lodge et faire un self-drive sur la concession où se trouvent normalement pas mal d’éléphants adaptés à la vie dans le désert de même que la plus grande population de rhinocéros noirs de Namibie. Et bien, pas de chance, malgré 2 ½ heures de route dans des pistes défoncées pour nous rendre à 2 points d’eau, nous n’aurons vu que 2 gazelles… On est pas mal déçus mais bon, l’Afrique n’est clairement pas un zoo et on doit prendre ce que la nature nous donne. Néanmoins, les paysages sont jolis.

Le lendemain, direction Khowarib où on avait prévu nous prélasser un peu dans les sources chaudes pour nous remettre des longues heures de voiture dans les pistes. Bon, malgré un GPS et avoir demandé notre chemin à 2 reprises, on ne les a jamais trouvées ! On passera donc un petit après-midi tranquille au bord de la piscine froide de notre camping. Mais bon, c’est aussi très agréable d’être juste en camping, de vivre simplement au milieu de ces grands espaces magnifiques, d’avoir les filles qui nous aident à cuisiner, à faire la vaisselle, le lavage (et oui il faut laver tous nos vêtements à la main), à allumer le feu… Les sites de camping sont toujours bien intégrés dans l’environnement et on s’y sent souvent seuls au monde. On a aussi souvent accès aux commodités des lodges adjacents au camping (qui sont toujours supers beaux et bien décorés avec des produits naturels) donc on peut profiter de belles piscines. Aussi, même si la route est souvent longue, à 60km/h dans les pistes, les paysages traversés sont très variés et à couper le souffle. On rencontre aussi souvent des animaux: babouins, autruches, springboks, oryx…

Nous allons aussi visiter, avec un guide de notre lodge, un village Himba dans les environs de Opuwo. Il s’agit dune des ethnies qui peuplent le nord de la Namibie. Ce peuple a conservé ses coutumes malgré la modernité et vivent pour la majorité d’entre eux dans de petits villages regroupés avec leur famille. Les femmes ne se lavent jamais tout au long de leur vie et s’enduisent le corps et les cheveux d’une pâte rouge faite de poudre d’ocre mélangée avec du beurre. On a pu voir l’intérieur de leur hutte, voir comment les femmes se parfument et s’enduisent le corps (et même essayé), voir comment ils écrasent le « mill » pour leur gruau quotidien, on les a même vu tuer et dépecer une chèvre. Contrairement à nos craintes, cela n’avait rien d’un zoo humain et, peut-être en partie grâce aux filles encore une fois, on a été très bien accueillis. Sur les photos, la femme qui portent des vêtements est une Himba qui a dû changer de coutumes à cause de problèmes de santé et s’habille maintenant comme une femme Herero, une autre ethnie de la Namibie. Cette visite restera un moment fort de notre voyage, une autre belle leçon de vie…

Cet article a été publié dans Namibie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’aventure se poursuit…

  1. Théma dit :

    Bonjour la belle petite famille aventurière
    Que de beaux souvenirs pour vous tous
    Que de belles images magnifiques
    Merci pour les nouvelles cela est du bonheur de vous lire toujours hâte de recevoir un message de vous
    Bien nous vacances vendredi camping mais pas le même genre de camping que vous
    Bien le journée passent rapidement sous peu ce sera le retour ce sera du plaisir pour vous 5
    Bien bonne route soyez prudents et merci c’est tellement agréable de voyager pour moi et gratuitement merci beaucoup
    Bonne journée
    Amicalement Théma du Canada

    J'aime

  2. Bonjour à vous cinq, de magnifiques photos encore. Tu dis que les femmes se lave jamais, mais
    elles sentent pas, ça doit être la sorte de poudre d’ogre qui mettent sur leur corps. Comment sont les gens par là, craintif ou bien ils sont habitués de voir des touristes. La température est sec ou humide, puis la nourriture ça va bien. D’aprés toi les filles vont elles continuer leurs belles habitudes de vous aider lorsque qu’elles vont être de retour, ha ha. Vous n’avez pas vu encore de lions et de girafles. Nous ici, nous avons de la belle température, en tout cas moi je trouve, c’est vrai qu’il a souvent des orages mais je trouve qu’on a vu pire. Si je me fit à mon jardin qui est trés beaux, nous avons de la belle température. En tout cas, vivez une excellente semaine et soyez toujours prudents. Les filles ont terminés leurs écoles eux aussi, ils doivent être contente et vous autres aussi. Ils vous en restent pas long, profitez en mais je vais être franche avec vous j’ai hâte de vous soyez de retour. Bonne semaine à vous cinq, grosses bises de nous tous xxxxxxx

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s