Rapa Nui, un séjour inoubliable…

Nous avons eu la chance de passer 5 jours sur l’Ile de Pâques, l’île la plus isolée du monde, à 3700 km du continent et à 4000 km de Tahiti. Celle-ci appartient au Chili mais a beaucoup plus des airs de Polynésie, on a clairement changé de décor… Alice a préparé un PowerPoint qui explique un peu cette île, je vous invite donc à le lire dans le coin des enfants pour en apprendre davantage sur cet endroit mythique. Déjà, l’arrivée à l’aéroport nous séduit : un mini-aéroport au milieu de nulle part, une piste d’avion qui semble se jeter dans l’océan et un accueil avec les traditionnels colliers de fleurs.

On vient ici d’abord pour voir les énigmatiques Moais, d’imposantes sculptures de personnages qui représentaient possiblement les ancêtres du clan. Certains portent un pukao, un chapeau cylindrique rougeâtre. Grâce à la marche à pied (on loge dans une chambre au camping Mihinoa qui a le mérite d’être abordable sur cette île où tout est cher, qui est en bord de mer mais qui est un peu loin de l’unique ville de l’île Hanga Roa) et à la location d’une auto pour 24 heures, nous visiterons les principaux sites de l’île.

L’imposant Ahu Tongariki, le plus grand jamais construit avec ses 15 statues.

Rana Raraku, appelée « la nurserie », c’est ici que les Moais étaient taillés dans la roche volcanique. Un vrai coup de cœur pour cet endroit où des dizaines de statues sont dispersées, à divers stades de fabrication…

Aku Akivi, ce sont les seuls moais de l’île qui regardent vers la mer, tous les autres sont tournés vers la terre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Anakena, la plus belle plage de l’île avec en arrière-plan l’Ahu Nau Nau.

Le magnifique coucher de soleil sur le site de l’Ahu Tahai.

Nous avons aussi visité le village cérémoniel d’Orongo. Ce site était utilisé lors de la cérémonie annuelle de l’homme-oiseau. Cette tradition est postérieure aux Moais et a pris fin en 1867. En gros, un candidat de chaque clan présent sur l’île participait à une course : ils devaient nager jusqu’au petits motus (îlots) non loin de Rapa Nui, escalader d’abruptes falaises et tenter d’être les premiers à rapporter un œuf des oiseaux migrateurs qui arrivaient au printemps et nichaient là. Sur le site, on peut voir des vestiges des petites maisons faites de pierres empilées qui abritaient les chefs des clans pendant les quelques semaines que duraient ce rite. Il y a aussi plusieurs dessins sculptés sur les roches des alentours. La beauté incroyable du lieu tient principalement au fait que le village se trouve juste à côté du cratère du Rano Kau, lequel ressemble à un gros chaudron rempli de végétation.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sinon, je dois dire que nous avons aussi grandement aimé la beauté sauvage de l’île. Des collines d’un vert tendre, des chevaux en liberté partout. D’ailleurs, on en a profité pour s’offrir une autre balade à cheval en famille qui nous a conduit au point culminant de l’île, Terevaka, à 507 m. Encore une fois, les filles ont été surprenantes, elles aiment vraiment beaucoup l’équitation.

Aussi, au milieu du village, il y a une autre petite plage avec un endroit protégé pour se baigner au calme. Lili et Alice y ont observé leurs premiers poissons avec leurs lunettes de piscine pendant de longues minutes, elles ont adoré… ça promet pour la Polynésie. Et le soir, une immense tortue vient se baigner, on a pu la voir de tout près et même la toucher, un merveilleux souvenir pour toute la famille.

Finalement, notre séjour sur l’Ile de Pâques concordait avec Tapati Rapa Nui 2017, le grand festival annuel qui fait honneur aux traditions de ce peuple. Nous avons assisté, entre autres, à une présentation de costumes traditionnels fabriqués avec des fleurs, des plumes et des coquillages trouvés sur l’île et à des concours de sculpture de Moais en bois et de création de tapis tressés en écorce.

Cet article a été publié dans Ile de Pâques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Rapa Nui, un séjour inoubliable…

  1. Théma dit :

    Bonjour a toute la belle petite famille
    Message pour vous les filles
    Que tu as du talent ma belle Alice bravo car j’ai lu tes explications sur l’ Île de Pâques
    Tes sœurs aussi ont beaucoup de talents
    Bravo aux parents , bonne route au plaisir
    Amicalement Théma

    J'aime

  2. Bonjour vous cinq, ca l’air d’aller bien, merci pour la réponse, mais Lilianne ca lui fesait pas mal. Puis les filles vous avez fait un beau montage, c’est Alice je crois, trés bien fait. Puis comme toujours de superbe photos. C’est le fun que les filles aiment l’équitation, il parait que c’est thérapeutique les chevaux. En tout cas c’est mon animal préféré. Les ma tante vous disent un gros bonjour et félicite les filles aussi. Bonne continuité dans votre aventure. Bisous à vous cinq. Ah oui, vous manquer pas grand choses point de vue température, car aujourd’hui nous autres à Montréal on a eu de la merde encore, neige , pluie verglacante, mais que voulez vous on s’habitue. Bye

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s